a.gif (3102 octets) c.gif (7291 octets) b.gif (5290 octets) e.gif (5106 octets)
g.gif (4957 octets) h.gif (6230 octets) i.gif (5524 octets)
Accueil Fonds d'écran Images du Monde Nos partenaires Webcams Notre annuaire Nouveautés
Presse du Monde Forum Carnets de route E-Cards Nous contacter Campings de France Guides de voyage
Recherche personnalisée

Annuaire Muskadia

Nos dossiers
demi_rond_gauche.gif (137 octets) VOYAGER AVEC UN ENFANT > ENFANTS VOYAGENT SEULS EN AVION demi_rond_droit.gif (138 octets)
 
| Voyager avec un enfant sommaire | Enfants seuls en avion | Voyager avec un bébé en avion |

Pour les enfants, voyager seuls en avion est à chaque fois une aventure qui entraîne son lot de joie, d'émerveillement, de jeux, mais également de stress et d'angoisse. Mais pour les compagnies, qui sont pour la plupart bien rodées à ce type d'exercice, le transport des "UM" est une activité qui exige rigueur et vigilance.

Critères
>
Le définition d'un "UM" (Unaccompagned Minor, mineur non-accompagné) varie suivant les compagnies aériennes. Ainsi, pour Air France les mineurs non accompagnés sont pris en charge de 4 à 12 ans, alors que British Airways ne s'occupent d'eux qu'à partir de 5 ans avec une extension possible jusque 18 ans. Pour les enfants de moins de 5 ans, il vous faudra payer la place d'un accompagnateur. Vous devez également, dans le cas d'Air France par exemple, prévenir la compagnie au moins 12 jours avant la date du vol, l'acceptation de votre demande vous étant précisée dans les 48H qui suivent.
> Si certaines compagnies ne demandent aucun supplément pour les "UM", ce n'est pas le cas d'autres, qui n'hésiteront pas à vous faire payer un supplément pour tout mineurs non accompagné. Par ailleurs, compte tenu des impératifs de sécurité, et de la logistique nécessaire, elles limitent le nombre de mineurs non accompagnés sur chaque vol.
> Pensez donc à bien vous renseigner auprès de la compagnie transporteuses avant le départ de votre enfant.
> Pour ma part, j'ai constaté que bien souvent les compagnies plaçaient les mineurs non accompagnés côté fenêtre, près d'un adulte voyageant seul, n'hésitant pas pour cela à changer au dernier moment la place qui a été attribué à ce dernier. Sans qu'il l'ait demandé, et sans qu'on lui ait demandé non plus, l'adulte se retrouve ainsi implicitement responsable de l'enfant. Est-ce une façon pour la compagnie ou le personnel navigant de se décharger d'une part de leur responsabilité. Qu'en est-il alors, comme je l'ai vu, quand, profitant d'un avion à moitié vide, l'adulte change de place, laissant l'enfant seul, alors que les hôtesses et steward sont trop occupés à servir les repas et boissons ?

Procédures
>
Lors de la présentation à l'aéroport, l'enfant reçoit un dossier personnalisé d'identification, complété par un badge bien visible qui le signale à tous les personnels (au sol et naviguant).
> Une fois cette formalité accomplie, l'enfant est pris en charge par une hôtesse au sol qui le confie au personnel de cabine du vol sur lequel l'enfant est enregistré.
> A l'arrivée, une nouvelle hôtesse au sol vient récupérer l'enfant pour le remettre à l'adulte désigné par la famille.
> Ce dernier doit justifier de son identité. Pour éviter toute erreur, il a été clairement désigné lors de l'enregistrement avec nom, prénom, lien de parenté, et numéro de téléphone où il pourra être joint en cas de problème.
> En cas d'absence de cette personne, l'enfant restera placé sous la responsabilité du transporteur et sera accompagné en permanence par une hôtesse.

La règle de trois
>
Le COMUTA (*) a défini trois règles essentiels à suivre pour le transport d'un mineur non accompagné à bord d'un avion.
1 - Arrivez un bon quart d'heure avant le début de l'enregistrement, afin de ne pas rajouter du stress.
2 - Être très précis dans la désignation de la personne qui attendra l'enfant, et veiller à ce qu'elle ait ses papiers d'identité sur elle.
3 - Vérifier tous les numéros de téléphone  (bureau, domicile, portable...), et les écrire très lisiblement en majuscules.

Conseils
>
Avant de quitter l'aéroport, veillez à ce que l'avion ait bien décollé. Les retards étant fréquents, nombreux et aléatoires, cela rassurera votre enfant que vous attendiez avec lui.

(*) Le COMUTA (Comité des Usagers du Transport Aérien) comprend 24 membres représentant les passagers et les professionnels du transport aérien.
COMUTA
50 rue Henri-Farman
75120 Paris Cedex
Tel. 01 58 09 36 63 - Fax. 01 58 09 38 45

Retour haut de page

Retour haut de page

 

Copyright 2001-2013 www.muskadia.org ou www.muskadia.net