Voyager en automobile - Conduire un 4X4, la securite en voiture, plaques minerealogiques du Monde, pays ou l'on roule gauche
a.gif (3102 octets) c.gif (7291 octets) b.gif (5290 octets) e.gif (5106 octets)
g.gif (4957 octets) h.gif (6230 octets) i.gif (5524 octets)
Accueil Fonds d'écran Images du Monde Nos partenaires Webcams Notre annuaire Nouveautés
Presse du Monde Forum Carnets de route E-Cards Nous contacter Campings de France Guides de voyage
Recherche personnalisée

Annuaire Muskadia

Nos dossiers
Bien voyager   triangle1.gif (76 octets)
Au féminin ::
Avec un handicap ::
Avec un enfant ::
Avec un animal ::
Les voyagistes ::
Le Monde   triangle1.gif (76 octets)
Nos guides de voyage ::
Pays par pays statistiques ::
Ambassades, consulats & visas ::
Offices du tourisme ::
Drapeaux & cartes ::
Météo ::
Transports   triangle1.gif (76 octets)
Avions ::
Mer & rivières ::
Chemins de fer ::
Automobiles ::
Métros du Monde ::
Pratique   triangle1.gif (76 octets)
Santé et hygiène ::
Votre argent en voyage ::
Vos droits ::
Vos papiers ::
Notre boîte à outils ::
Hébergement   triangle1.gif (76 octets)
Hôtels ::
Campings ::
Autres ::
Art & culture   triangle1.gif (76 octets)
Musées & galeries ::
Patrimoine de l'humanité ::
Fêtes et festival ::
Communiquer   triangle1.gif (76 octets)
Téléphoner ::
Services postaux ::
Cybercafés ::
Traductions ::
Photographie   triangle1.gif (76 octets)
Bien photographier ::
Images du Monde ::
line3.gif (62 octets)
demi_rond_gauche.gif (137 octets) PISTE & HORS PISTE > LES CÔTES demi_rond_droit.gif (138 octets)
| SommaireAchat & aménagement | Conduite | Conduite dans le sable et la boue | Les montées | Les descentes | La tôle ondulée | Les ornières | Les dévers | Les gués | Pneumatiques | Vérifications |

La limite théorique franchissable par un 4X4 est une pente de 45°. Mais c'est une limite théorique qui varie en fonction du type de terrain, du couple moteur ou de la réduction du véhicule.
Hormis la qualité du terrain (gras, défoncé, parsemé de pierres...), qui peuvent poser quelques petites difficultés, les montées légères ne posent pas de problèmes.
Les fortes montées par contre, sont difficiles et peuvent même devenir très dangereuses si, par exemple, le véhicule se met en travers. Il peut basculer et partir dans une série de tonneaux.

Les règles de base
> La toute première chose à faire, et c'est une règle, est une reconnaissance de la pente afin d’en déceler les pièges susceptibles de bloquer la progression. Il faut reconnaître la pente sur toute sa longueur, pour savoir où elle débouche (virage serré, descente abrupte, marche...), mais aussi afin de s'assurer que l'angle de sortie soit compatible avec les capacités de la voiture.
> Un seul véhicule à la fois.
> Les piétons servant de guides devront toujours se placer en amont du véhicule.
> Aborder la montée en 4 roues motrices avec une vitesse courte (seconde la plus part du temps).
> Dans une montée, contrairement à la descente, le poids du véhicule se reporte sur l’arrière du véhicule et déleste par la même le train avant, c’est à dire les roues directrices. C’est pourquoi il faut aborder la pente de face et non en biais afin de garder le volant droit tout au long de la progression.
> C’est à vitesse réduite et en prenant un peu d’élan, si le terrain le permet, qu'il faut attaquer la montée.

La montée
Une fois la côte entamée, vous devez impérativement respecter les règles suivantes.
> La vitesse doit être la plus régulière possible .
> Ne jamais changer de vitesse en cours de montée. Dès l’appui sur l’embrayage vous perdriez votre adhérence, et votre véhicule repartirait en marche arrière sans aucun contrôle.
> Votre pied gauche doit rester collé au planché, et vous devez proscrire dans tous les cas, l'utilisation du frein à main (il n’agit que sur deux roues seulement, et le câble l’actionnant peut se rompre sous le poids, de plus une fois serré à bloc, il devient impossible à ôter).
> Si votre moteur perd de son régime, les roues patinent et le véhicule ne progresse plus. Si vous avez perdu toute adhérence ne tentez pas de redescendre en marche arrière. Dans ce cas la seule solution consiste à laisser caler le véhicule de lui-même (quand il est en prise)  ou le calez vous-même en freinant ou en coupant le contact. Votre véhicule est alors arrêté au milieu de la pente.
> Pour sortir de ce mauvais pas sans danger et ne pas partir en tonneaux, deux options s'offrent à vous.
- La montée est impossible (montée trop forte, véhicule manquant de puissance...), il faut donc redescendre en marche arrière et trouver un autre passage.
- Reprendre la progression où l’on s’est arrêté.
Retour haut de page

Redescendre en marche arrière
> Sans toucher l’embrayage, calez votre véhicule (coupez le contact pour arrêter le moteur quand la vitesse est enclenchée, ou freinez)
> Bloquez le véhicule au frein à pied (ne jamais au grand jamais utiliser votre frein à main)
> Remettez vos roues droites (au besoin penchez-vous par la vitre pour vérifier). Si les roues ne sont pas dans l'axe du véhicule, le véhicule se met en dévers et c’est le tonneau assuré.
> Le pied toujours sur le frein et une fois le moteur calé, passez la marche arrière .
> Relâcher l’embrayage, et pour les véhicules qui en sont munis, ôter les blocages de ponts.
> Regarder derrière pour repérer la trajectoire qu'il vous faudra suivre.
> Sans accélérer ni débrayer, démarrez le véhicule en marche arrière, et relâcher doucement le frein à pied.
> Si le frein moteur ne suffit pas contrôlez la descente au frein à pied (attention à ne pas bloquer les roues).

Reprendre la progression
> Là encore, proscrire impérativement l'usage du frein à main.
> Cette méthode nécessite une gymnastique à laquelle vous n'êtes pas habitué, c'est pourquoi nous vous conseillons non seulement de l'apprendre par cœur, mais également de vous y entraîner (faîtes d'ailleurs de  même avec tout ce que vous apprendrez sur cette page).
> Tenez votre véhicule au frein à pied, en ayant la pointe de votre pied (ou côté du pied selon votre morphologie) sur l’accélérateur.
> Accélérez un peu, relâchez doucement l’embrayage jusqu’à ce que la transmission tende jusqu'à entraîner le véhicule, à ce moment là lâchez le frein à pied.

Muskadia, votre portail voyages
 

 
 
 
 
Retour haut de page

Retour haut de page

 

Copyright 2001-2013 www.muskadia.org ou www.muskadia.net