Voyager en automobile - Conduire un 4X4, la securite en voiture, plaques minerealogiques du Monde, pays ou l'on roule gauche
a.gif (3102 octets) c.gif (7291 octets) b.gif (5290 octets) e.gif (5106 octets)
g.gif (4957 octets) h.gif (6230 octets) i.gif (5524 octets)
Accueil Fonds d'écran Images du Monde Nos partenaires Webcams Notre annuaire Nouveautés
Presse du Monde Forum Carnets de route E-Cards Nous contacter Campings de France Guides de voyage
Recherche personnalisée

Annuaire Muskadia

Nos dossiers
Bien voyager   triangle1.gif (76 octets)
Au féminin ::
Avec un handicap ::
Avec un enfant ::
Avec un animal ::
Les voyagistes ::
Le Monde   triangle1.gif (76 octets)
Nos guides de voyage ::
Pays par pays statistiques ::
Ambassades, consulats & visas ::
Offices du tourisme ::
Drapeaux & cartes ::
Météo ::
Transports   triangle1.gif (76 octets)
Avions ::
Mer & rivières ::
Chemins de fer ::
Automobiles ::
Métros du Monde ::
Pratique   triangle1.gif (76 octets)
Santé et hygiène ::
Votre argent en voyage ::
Vos droits ::
Vos papiers ::
Notre boîte à outils ::
Hébergement   triangle1.gif (76 octets)
Hôtels ::
Campings ::
Autres ::
Art & culture   triangle1.gif (76 octets)
Musées & galeries ::
Patrimoine de l'humanité ::
Fêtes et festival ::
Communiquer   triangle1.gif (76 octets)
Téléphoner ::
Services postaux ::
Cybercafés ::
Traductions ::
Photographie   triangle1.gif (76 octets)
Bien photographier ::
Images du Monde ::
line3.gif (62 octets)
demi_rond_gauche.gif (137 octets) PISTE & HORS PISTE > CONDUIRE DANS LE SABLE ET DANS LA BOUE (1/2) demi_rond_droit.gif (138 octets)
| SommaireAchat & aménagement | Conduite | Conduite dans le sable et la boue 1/2  | Les montées | Les descentes | La tôle ondulée | Les ornières | Les dévers | Les gués | Pneumatiques | Vérifications |

S'il y bien deux choses que vous détesterez après avoir fait de la piste et du hors-piste, c'est la conduite dans la boue et dans le sable. Quoique conduire dans le sable après la boue vous paraîtra une sinécure. Le sable c'est l'école de la patience. Vous vous désensablez, vous faites dix mètres, et vous réensablez à nouveau. Vous vous redésensablez, vous refaites dix mètres, et voilà qu'à nouveau vous vous ensablez, etc., etc. Et à chaque fois il faut ressortir les pelles et les tôles de désensablement. Dans vos pires journées, il vous arrivera de ne faire que quelques kilomètres. Et comme la meilleure école, pour apprendre à vous désensabler correctement c'est de vous ensabler, tous les conseils que nous pourrons vous donner ne seront malheureusement pas en mesure de rivaliser avec cet apprentissage. Mais rassurez-vous, nous n'allons pas vous abandonner à vous même, et nous vous livrons ici quelques petits trucs qui accéléreront et faciliteront cet apprentissage.

Astuces ASTUCES

Outillage
> Pelles : Elle vous permettront en cas d'ensablement, de dégager le sable qu'il y a sous la voiture, pour vous permettre d'y placer vos tôles de désensablement.
- Les petites pelles-pioches sont très bien adaptés lorsqu'il s'agit de désensabler un véhicule dont le plancher repose sur le sable, mais pour un gros véhicule ou pour de gros ensablements, n'hésitez-pas, la pelle de terrassier est votre meilleur atout. Ne vous laissez pas impressionner par les dimensions du manche, et s'il vous encombre trop, sciez-le

> Tôles de désensablement : Placées sous les roues d'une voitures ensablées, elles offrent à votre véhicule une assise solide, sur laquelle rouler pour se dégager d'une zone sablonneuse.
- Les grillages de clôture à larges mailles suffisent pour des voitures légères.
- Les échelles métalliques, lourdes et coûteuses, mais très efficaces.
- Les plaques en polyester, légères, mais apparemment pas suffisamment solide pour supporter le poids d'un camion.
- Les plaques Barong en aluminium, qui se replient dans une valise sont très légères.
- Les plaques perforées de récupéretion, sont les seuls valables pour les camions. Pour les voitures, les couper aux 2/3. Attention, ces plaques sont très lourdes.
Retour haut de page

Astuces ASTUCES

Conduire dans la boue
> Avant de vous lancez, vérifiez la présence de sangles et le fonctionnement du treuil, car vous risquez d'en avoir besoin..
> V
érifiez également qu'il n'y ait pas de souches, rochers ou objets laissés par vos prédécesseurs sur votre trajectoire.
>
Déchargez au maximum votre véhicule
> Dégonflez vos pneus qui ne doivent pas être des pneus route, mais des pneus à dessins marqués.
> Laissez refroidir le moteur et le carter avant de vous engager.
> Progressez d'abord doucement. Si vous êtes arrêté, n'insistez-pas et faites marche arrière dans vos traces, puis retournez-y à nouveau, toujours en restant dans vos traces.
> Si vous ne passez pas, il va falloir essayer de passer en force.
> Prenez de l'élan et engagez-vous franchement, avec une vitesse constante, et un régime moteur élevé, différentiel bloqué.
> Si cela ne passe toujours pas, recherchez de l'adhérence supplémentaire en tournant vivement le volant de droite et de gauche.
> Si vous êtes embourbés, il vous faudra treuiller le véhicule, ou avec pelles et machettes construire une chaussée ferme sous sous les roues du véhicule. Mais c'est long.
> Un autre truc, c'est, avec un cric posé sur une bonne planche soulever les roues une part une et mettre dessous des branches mortes. Mais là encore, c'est long.
> Attention, tout arrêt suivi d'un redémarrage serait synonyme de patinage et d'enlisage.
> Une fois sorti du passage boueux, nettoyer les jantes, sinon vous aurez des problèmes une fois sur route sèche, quand vous prendrez de la vitesse, pour maîtriser votre direction.
> Attention, certains véhicules possèdent au carter d'embrayage, un regard qu'il vous faudra protéger.

1 - 2

Muskadia, votre portail voyages
 

 
 
 
 
Retour haut de page

Retour haut de page

 

Copyright 2001-2013 www.muskadia.org ou www.muskadia.net